Chat alors !

« Les chiens ont des maîtres, les chats ont des serviteurs. » Je trouve cette citation de Dave Barry très juste, car je l’avoue, je lui suis dévouée.
Je ne peux bien entendu vous parlez que du chat qui partage ma vie depuis maintenant trois ans. Il possède de nombreuses qualités (très câlin, farceur, joueur, bavard…) que certains humains ne possèdent même pas. Ce qui n’empêche, qu’il a comme la plupart des chats une déconcertante façon d’en faire qu’à sa tête.

Comme chez les humains, tous les chats ne possèdent pas les mêmes attraits. J’en ai connu des récalcitrants, des méchants, très bavards, stressés, impatients, enjoués, furtifs, embourgeoisés, sauvages, dévoués bref la liste est longue.
Chaque chat est unique et se défini par un caractère propre, qu’il soit de race ou non. Personnellement j’ai eu les deux, et je n’ai aucune préférence.

Mon chat actuellement est ce que l’on appelle un chat de gouttière, d’une mère sauvage et sans attache. C’est lui qui a choisi notre famille et depuis il enchante notre vie. Grand chasseur devant l’éternel, les cadavres de souris, mulots, campagnols et autres musaraignes, jonchent le sol. Nombreux sont les cadeaux qu’il peut nous faire.

Son alimentation comme vous pouvez le constater est essentiellement composée de cru. Croquettes et pâtés viennent agrémenter son alimentation, apporter un peu de saveurs « industrielles ».
J’essaie de faire attention aux aliments qui constituent, en dehors des multiples rongeurs, ses repas. Mais comme tout chat qui se respecte, il me fait très souvent remarquer son mécontentement lorsqu’il découvre dans sa gamelle, un pâté aux notes bien trop élaborées.C’est pourquoi après maintes essais, enfin il a adopté une marque de croquettes et une autre de bouchées.